Vous êtes ici

Printemps de la recherche en éducation : cinq projets e-Fran présentés

Credits : R-ESPE

Organisée sous forme de symposium, la thématique Numérique éducatif, axe de recherche de l'édition 2017 du colloque Printemps de la Recherche en éducation, était pilotée par Youssef Tazouti, Université de Lorraine.

5 projets e-Fran ont été présentés à cette occasion, les porteurs de projets nous ont tous répondu sur deux points : le rôle des enseignants de l'ESPE et ce qui a été réalisé jusqu'à présent.

Symposium " Numérique éducatif"

PERSEVERONS : Accroitre la motivation des élèves par l’usage de robots, tablettes et fablabs

L’ESPE pour l’Université de Bordeaux porte la gestion de l’ensemble du projet grâce à des équipes qui se sont mobilisées et impliquées : le service de la recherche de l’ESPE, le service informatique et sa déclinaison PI. Les enseignants, étudiants et stagiaires de l’ESPE d'Aquitaine sont mobilisés pour participer à ce projet, pour la recherche mais aussi dans le cadre du projet pédagogique numérique que doit réaliser chaque étudiant en master 2.

L'actualité Dg nombreux sous-projets sont dérivés autour d’un axe de productions pédagogiques à partir de la recherche (réalisation d’un MOOC, de ressources m@gistere) et d’un axe communication (conception d’un site web, présence sur les réseaux sociaux). Les équipes d’enseignants souvent accompagnés de conseillers pédagogiques ont commencé à mettre en place des projets dans de nombreux établissements, qui feront l’objet de recherches.

Anne Lehmans, Université de Bordeaux, IMS

Pour en savoir plus : Présentation du projet PERSEVERONS porté par l'ESPE d'Aquitaine

DYSAPP : Détecter et accompagner les élèves dyslexiques et dyspraxiques grâce à un jeu vidéo

Plusieurs enseignants de l’ESPE de l'académie de Poitiers vont être associés au projet. Les enseignants au numérique sont déjà partenaires et participent à l’adaptation du jeu vidéo selon les contraintes de la classe. Par la suite des mémoires de M2 MEEF vont être basés sur le projet DysApp, les directeurs de mémoire concernés seront aussi impliqués dans le projet.

L'actualité : Pour l’instant, le réseau des écoles et collèges a été identifié et les grand principes du jeu vidéo sont définis.

Éric Lambert, CeRCA, Université de Poitiers

Pour en savoir plus : Présentation du projet DysApp porté par la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société (Université de Poitiers et CNRS)

LINUMEN : Proposer des activités différenciées pour développer les compétences des élèves de maternelle

Nous sommes trois enseignants-chercheurs de l'ESPE de Lorraine impliqués dans le projet, dont moi-même en tant que porteur du projet.

L'actualité : Le groupe de coconception est en train de réaliser les taches suivantes : 

  1. Sélection des compétences en littératie et en numératie émergentes
  2. Prétest des épreuves en littératie et numératie émergentes version papier-crayon

Youssef Tazouti, Université de Lorraine, Laboratoire NTERPSY (Futur 2LPN)

Pour en savoir plus : Présentation du projet LINUMEN porté par l’Université de Lorraine

IDÉE : Etudier les pratiques numériques des élèves pour une plus grande autonomie

Une vingtaine de formateurs de l’ESPE, enseignants et enseignants-chercheurs, sont impliqués dans les dispositifs de recherche, plus particulièrement dans les volets "Collectifs d’Enseignants et Ressources pour l’Autonomie des élèves" et Familles digitales. Ils sont également à l’œuvre dans la conception/diffusion de ressources à destination des enseignants et dans la conception de dispositifs de formation des enseignants.

L'actualité : 4 coopératives pédagogiques ont été mises en place à Brest, Lannion, Lorient et Rennes. Elles structurent les collaborations autour de l’innovation pédagogique numérique en mettant en réseau : des établissements pilotes, tous les établissements scolaires de du département d’implantation, des animateurs et des tiers-lieux.

Agnès Grimault-Leprince (CREAD, ESPE de Bretagne-UBO) et Pascal Plantard (CREAD, Université Rennes 2)

Pour en savoir plus : Présentation du projet IDÉE porté par le GIP "Formation de l'académie de Rennes"

TAO : Renforcer les compétences en orthographe avec le dispositif Twictée

L’ESPE de l’académie de Créteil est impliquée de différentes manière dans ce projet : le volet recherche est piloté par deux laboratoires très présents à l’ESPE et elle participe au volet formation. L’académie de Créteil assurera, en partenariat avec l’ESPE et l’association Twictée, la réalisation de modules de formation (PAF, parcours M@gistère et autres supports complémentaires éventuels type MOOC). Au sein de l’ESPE, des contenus de formation seront proposés en formation initiale aux étudiants de master MEEF 1er degré en première et deuxième année dans le cadre des UE disciplinaires mais aussi de préparation du mémoire.

Les enseignants-chercheurs qui conduisent les recherches de ce projet sont pour la majorité en poste à l’ESPE ou y interviennent comme partenaires. Ceci permettra d’assurer l’articulation entre les résultats de la recherche et les contenus de formations à proposer. Ces enseignants-chercheurs coordonneront les différentes actions, notamment de formation de formateurs. L’ensemble $es fOrm`teurs de français (notamment mais pas seulement) sont invités à prendre part à ce projet avec divers degré d’implication (participation, production de contenu, coordination). Diverses actions de formation de formateurs assureront la diffusion des résultats auprès de l’ensemble des collègues de l’ESPE et au-delà sur les différents axes du projet et notamment sur l’apprentissage de l’orthographe et le numérique mais aussi de manière plus transversale, sur l’évaluation scientifique de l’efficience et des conditions d’efficience d’un dispositif pédagogique.

L'actualité : Au terme du premier trimestre de ce projet, les deux laboratoires de recherche ont finalisé leur protocole de recherche. Les hypothèses, les observables et les analyses des données sont précisées au fur et à mesure de l’avancement des premiers recueils exploratoires. Les différents outils de la recherche sont aussi complétés et modifiés. L’arborescence des données est mise en place.

Le projet TAO ne faisant que commencer, il n’y a évidemment pas encore de résultats disponibles, mais des publications sont prévues au fur et à mesure de l’analyse des données recueillies.

Elisabeth Bautier, Université Paris 8, Circeft Escol

Pour en savoir plus : Présentation du projet TAO porté par l’université Paris-Est Créteil