Obtenir le master MEEF en formation continue

Le master MEEF proposé par les ESPE est accessible en reprise d’études et par les différentes voies de validation des acquis. Les services des ESPE, en lien avec les services de formation continue des universités, accompagnent les personnes qui ont acquis une expérience professionnelle, sociale ou bénévole dans leur démarche de reconversion.

L'accès à cette formation universitaire diplômante permet :

  • d’acquérir ou développer une qualification
  • de valoriser son expérience professionnelle
  • d’envisager une reconversion professionnelle
  • de préparer un concours aux métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation

L'accès aux différents parcours du master MEEF en formation continue peut se faire :
- avec un niveau Licence
- avec la Validation des Acquis Professionnels (VAP) après plusieurs années d'expérience (selon les cas) dans la spécialité de master choisie.

Accéder aux dispositifs de reconnaissance des acquis 

La Validation des Acquis Professionnels et Personnels (VAPP)

La validation des acquis professionnels et personnels est une voie d’accès à une formation après examen des acquis académiques et professionnels. Elle permet à un candidat de s’inscrire à une formation sans posséder le diplôme qui y donne accès de plein droit. Dans le cadre d’une poursuite ou d’une reprise d’études, le candidat est autorisé à s’inscrire en étant dispensé du titre requis.

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

La validation des acquis de l’expérience est une voie d’acquisition d’un diplôme : elle permet d’obtenir l’intégralité ou une partie d’un diplôme après examen et reconnaissance des acquis de son expérience professionnelle, personnelle et de formation.

La Validation des Etudes Supérieures (VÉS)

La validation des études supérieures est également une voie d’acquisition d’un diplôme : elle permet d’obtenir l’intégralité ou une partie d’un diplôme après examen des études supérieures suivies en France ou à l’étranger.

A lire sur le sujet : ESPE de Bretagne : le public en reprise d'études (janvier 2017)